Argentine Paysage

Tourisme durable en Argentine

Le territoire argentin est une destination idéale pour faire valoir le tourisme responsable. À souligner que ce dernier est avant tout axé sur la notion de respect de la nature, mais aussi d’échange. Il faut également noter que le gouvernement de ce pays soutient financièrement les programmes liés aux activités touristiques dans les milieux ruraux, dont les domaines favorisés sont le développement de l’artisanat, la formation de guides de montagne, la création des chambres chez l’habitant et l’implantation de restaurants traditionnels. En outre, dans le cadre d’un tourisme durable, les voyageurs sont tenus de bien s’informer sur les règles de bonne conduite pour assurer le respect et bénéficier ainsi d’un bon accueil. Ils trouveront sur les forums de voyage en Argentine des astuces pratiques permettant de réduire l’impact sur l’environnement, tout en tirer pleinement profit des vacances.

S’adapter au mode de vie des Argentins

La manière la plus pratique de réussir un tourisme responsable lors des voyages en Argentine est sûrement le contact avec les locaux. Cela permettra, non seulement d’en savoir davantage sur le mode de vie des habitants, mais aussi, d’effectuer un séjour culturel enrichissant, d’autant plus que la contrée dispose d’un patrimoine culturel riche. Durant leur passage, les globe-trotters sont invités à choisir le logement chez l’habitant comme mode d’hébergement. Cette solution offre l’occasion de s’imprégner du quotidien de la population, mais surtout d’expérimenter la douceur de vivre argentine. Néanmoins, afin de profiter pleinement de leur séjour, les estivants devront connaître quelques mots de la langue locale. Hormis cela, il est important de respecter les lieux de culte. À noter que certains édifices religieux sont interdits aux touristes.

Respecter la nature

Ce pays d’Amérique du Sud bénéficie d’une nature généreuse. Voyager en Argentine est une opportunité à ne pas rater pour découvrir une biodiversité inestimable à travers l’exploration de sites naturels d’exception. Les cataractes du parc national de l’Iguaçu, entre autres, ne manqueront pas de séduire les amateurs de grands espaces. Le parc national Los Glaciaresaussi ne laissera pas indifférents les estivants en quête de découvertes insolites. Il s’agit d’une aire protégée occupant un espace de plus de 530 000 ha. Elle est localisée dans le sud-ouest de la Patagonie argentine, près de la frontière chilienne. Le site rassemble deux immenses lacs d’origine glaciaire ainsi que quelques petits lacs et montagnes mythiques, à l’image du Fitz Roy et le Cerro Torre. Par ailleurs, puisque le tourisme durable rime avec la considération de la nature, il est donc essentiel de tenir compte de certaines règles. Pendant les visites des aires protégées, les explorateurs devront respecter le silence. Ils devront parler à voix basse pour éviter de faire peur aux animaux. Aussi, il ne faut pas attirer les animaux avec de la nourriture pour ne pas déstabiliser leur régime alimentaire. En outre, les visiteurs sont conseillés à respecter le balisage des sentiers pour éviter de piétiner les plantes. La cueillette des fleurs est aussi interdite, car certaines espèces sont en voie d’extinction. Bref, l’objectif du tourisme durable est de savoir profiter de la nature sans pourtant la déranger.

 

Laisser un commentaire